Premiers macarons

Publié le par missaeza

002 (2)Oh là là ce fut laborieux ces macarons!
Il m'en est arrivé de belles (vais vous raconter, soyez patient),  je ne détaillerais pas la recette parce que j'ai fait plus de monstres que de potables.

Je devais aller chez ma copine Floflo cet aprèm boire un p'tit thé pis au final ça c'est pas fait pour un problème de transport (ma voiture a des soucis, mais c'est une autre histoire).
J'étais donc bloqué chez moi et me suis demandé ce que j'allais faire, pis là un flash,  j'ai de la poudre d'amande, des noeunoeufs, du sucre, je vais faire de magnifiques macarons pardi!

Me vl'a partie à préparer ces délicieux p'tits gâteaux, je retrouve avant sur le net une vidéo d'un chef cuisinier qui s'est fait filmer pendant qu'il préparait des macarons (la vidéo dure tout de même 56 mn, alors j'ai fait des avances rapides) je vous donne le lien :link.

Je commence comme il explique à faire ma meringue, tout se passe bien, je pèse mon sucre glace et ma poudre d'amande qu'il me faut et là horreur, malheur, plouf, patatra (le suspens est terrible) je fais tomber ma boite ou je range ma poudre d'amande et elle s'étale par terre (la poudre).

Ma meringue en route, mon envie de faire des macarons toujours présente malgré tout, je saute sur le téléphone et appelle bricolboy (mon mari), bah oui rappelez-vous je suis bloqué chez moi, je lui explique brièvement la situation catastrophique culinairement parlant et lui demande de me sauver, enfin de sauver notre dessert.

L'appel de la gourmandise a été plus fort et bricolboy a compris l'urgence, je 007 (3)
précise qu'il avait fini de bosser et qu'une grande surface se trouve près de son boulot, donc il m'a ramené de la poudre d'amande pis aussi des oeufs et du sucre parce qu'a force de faire des desserts je suis en rupture!

Pendant que j'attendais mon sauveur, j'ai fait le ménage du désastre dans la cuisine, puis ma meringue et moi on a attendu, attendu et là je me suis dit ayons la positive attitude mais le gars de la vidéo il a jamais dit de laisser reposer sa meringue finie alors c'est un peu mal barré!

Bricolboy les bras chargés est arrivé, j'ai sauté sauvagement sur la poudre d'amande et continué la recette, sans poche à douille car la mienne qui était en tissu a pété dernièrement, d'ailleurs j'en rachèterai en plastique comme le gars de la vidéo, ça a l'air bien.
J'ai remplacé la poche à douille par un sac de congélation coupé dans un coin mais c'est pas génial quand même, c'est pas fait pour ça et pis c'est tout!

Sur la photo du haut on voit des monstres en puissance qui chauffent, malgré tout j'ai été jusqu'au bout (de ce délire) et j'ai fait des pseudo-macarons roses 008-copie-2garnis à la confiture de myrtilles avec quelques gouttes d'huiles essentielles tea-time et des jaunes/verts à la confiture de mangue.

Voici un panel de monstres en tout genre, des coques cassées, des déformés, des non montés, des sans collerettes...

En conclusion, à cause très certainement de la longue pause que la meringue a subi, de ma difficulté à faire des macarons réguliers sans poche à douille et surtout de mon inefficacité manuelle mes premiers macarons sont bof.


Au final je mets quand même quelques "beaux", pour que cette rubrique finisse dans une note joyeuse parce que là je viens de me relire et j'en ai les larmes aux yeux.









019-copie-2020 (3)

Commenter cet article

Evegaben 16/02/2010 08:39


Il faut relativiser.
Tu sais toutes celles sui ont essayer de faire des macarons que j'ai vu sur leur blog ont rate leur premier voir les autres. Sur ton lot tu en as tout de même des magnifiques. On dirait presque
ceux de Pierre Hermé. Encore plus pour te rassurer, ma boulangerie fait le meilleur pain de ma ville mais leurs macarons sont horribles, rugueux, couleur horrible, ne donnent pas envie du tout,
alors que tes beaux si.
Bisous ta frangine.


missaeza 16/02/2010 10:55


Pierre Hermé! tu vas fort quand même, je n'ai pas précisé qu'ils était bon ces macarons (même les moches) ils avaient bien le goût de macaron, pas de doute!
A voir pour une prochaine, pas demain non plus je suis sevré pour un moment!
Bisous bisous